ADRESSE

11bis Rue Sedillot
75007 PARIS FRANCE
T (00 33) 1 55 34 98 50
info@lelad.net

COMMUNICATION PRESSE

Esther Guyon

ESSENTIEL LIVRE ESSAI/BOOK

Le livre Essentiel est disponible sur notre site et dans les librairies suivantes :

107 RIVOLI
Arts Déco
107 rue de Rivoli
Paris 75001
01 42 60 64 95

VOLUME
47 rue de Notre Dame de Nazareth
Paris 75003
01 85 08 02 86

LA MAISON GENERALE
6 rue de Saint Thomas
Saint Malo 35400
02 99 20 11 00

B-RAKU
2 rue de l’Orme
Saint Malo 35400
02 99 20 05 02

 

Edito 2019, pour Le LAD, le laboratoire en architecture & design, une nouvelle année commence avec des nouveautés pour l’agence, qui a déménagée au 11bis rue Sédillot 75007 Paris (Le showroom Delcourt Collection reste en s’agrandissant au 47 rue de Babylone 75007), la sortie du livre de Guillaume Terver et avec de nouveaux projets. Dans l’hôtellerie, le monde de l’entreprise, la restauration et l’habitat individuel, le laboratoire veut approfondir son approche sur la relation entre l’usage et la forme, entre le programme et le développement de l’image de marque, entre la mise en œuvre technique et la matière.

 

« Ce qui m’intéresse, après la découverte d’un lieu, est l’échange qui précède et accompagne la demande de nos clients. Car cette première étape va déterminer la compréhension des usages et des fonctions, dans leur immédiateté mais aussi dans leur probable évolution.
Penser l’ergonomie d’un lieu, anticiper ses fonctionnalités, imaginer son esthétique… c’est cette responsabilité, cette nécessaire prise en considération d’enjeux multiples et parfois contradictoires, qui régit le ou les scénarios de vie que nous allons ensuite écrire avec notre commanditaire. La réponse la plus pertinente à cet éclectisme initial est invariablement et paradoxalement une certaine logique de la soustraction. Car l’architecture de précision que nous pratiquons est le produit d’une série d’effacements successifs, comme si le meilleur outil de l’architecte d’intérieur était la gomme, davantage que le crayon.
C’est la qualité de la ligne qui doit accrocher le regard, pas le détail superflu.
Dès lors, rien ne dépasse, tout est ajusté, maîtrisé, rationalisé. La maison devient pour ainsi dire son propre élément de rangement, avec ses portes coulissantes, ses tiroirs et ses rayonnages, autant de dispositifs qui façonnent notre “machine à habiter”, selon l’expression de Le Corbusier, et la rendent fonctionnelle. Un savant mais discret jeu de coulisses, charnières et panneaux de bois renforce cette métaphore mobilière, hautement symbolique, chère à notre approche globale de l’aménagement intérieur. »

Guillaume Terver, d’après un entretien avec Cyrille Simonnet, revue FACES, 2002

 

Guillaume Terver, co-fondateur de Le LAD, est né en Iran en 1968. Il grandit à Rome durant quinze ans. En 1987, il s’installe à Paris pour des études d’architecture et arts appliqués à Penninghen. Il en sortira major de promotion en 1993. Il débute ses années professionnelles dans des agences d’architecture (Hammoutène et Brenac & Gonzalez) pour collaborer sur des concours où, paradoxalement, il intervient sur la conception du bâti, son insertion dans le site, ses façades…
Les premiers projets personnels seront réalisés dès 1995. La réhabilitation et reconversion d’un bâtiment agricole sera nominée au prix de la première oeuvre du groupe du Moniteur en 1999 et au premier Palmarès de la réhabilitation, sous la houlette du ministère de la Culture, en 2000. Fabienne Couvert et Guillaume Terver seront lauréats de l’Europan 5, et recevront une mention spéciale de la ville de Paris pour l’appel aux jeunes architectes en 2001.
Fabienne Couvert et Guillaume Terver fondent la société d’architecture CXT en 2000 et, avec Christophe Delcourt, designer, Guillaume Terver crée la société LeLad en 2010. À partir de 2003, il enseigne l’architecture intérieure à Penninghen et, depuis 2016, intervient sur l’organisation pédagogique.
Depuis 1992, année de son service national, il dessine et peint. Au cours de nombreux voyages (tant professionnels que personnels), il utilise la photographie comme un médium important pour la construction de ses images. En 2015 et 2016 il a exposé son travail de peinture lors d’évènements éphémères.
Cette année 2019, il publie le livre ESSENTIEL où il présente une approche de l’architecture et de l’architecture intérieure que vous pouvez acheter via le site internet où trouver dans différentes librairies.

 

.

 

 

 

“Cette année a été pour moi, source d’un nouvel horizon, en exposant par trois fois, mes dessins et peintures. Dorénavant chaque année, verra le jour de nouvelles expositions dans des lieux différents et un site dédié sera prochainement accessible pour voir et comprendre mon approche. C’est ma quinzième année d’enseignement à PENNINGHEN, riche en évolution et j’intègre le nouveau comité pédagogique pour l’architecture intérieure. CHRISTOPHE, quant à lui, avec ses nouvelles collaborations internationales en éditions, a rejoint aussi PENNINGHEN pour enseigner le mobilier”.