Dans l’estuaire de la Rance, nous avons réalisé la réhabilitation d’une maison au toit de chaume. De l’extérieur, quelques corrections de façades discrètes mais importantes.À l’intérieur, la réorganisation est complète. Les volumes intérieurs sont ouverts les uns sur les autres afin d’accentuer la fluidité de la lumière.
Les cloisons sont formées de paravents en frêne, opaques en partie inférieure, ajourées de claustras en partie supérieure. Le pignon a été retravaillé par de nouvelles ouvertures et une grande baie encadre le paysage. Une banquette permet de se prélasser et de contempler la Rance et ses marées.
En rez-de-chaussée, l’organisation de la maison exploite la déclivité du terrain. La cuisine est 50 cm plus bas que le reste de l’espace de vie. Une banquette et un escalier articulent les deux niveaux. Chaque module en bois définit une fonction et a ses propres dimensions. L’étage s’organise autour d’un module de rangement central qui dessert chaque pièce.

COLLABORATEURS

Fabienne Couvert

PHOTOGRAPHIE

Guillaume Terver
Christophe Dugied